Pelouse : quel entretien pour cet espace de verdure ?

La pelouse est souvent à l’image de son propriétaire. Elle peut être très verte et agréable à voir si vous accordez du temps à son entretien. Si l’idée d’avoir un tapis végétal esthétique vous enchante, les prochaines recommandations vous sont peut-être utiles.

Une belle pelouse pousse sur un sol entretenu

Les herbes vertes ont besoin de nutriments. Il leur faut de l’azote, du phosphore et bien d’autres éléments. Vous n’avez pas à toucher aux produits chimiques. Utilisez du terreau pour fertiliser la surface. Proposée en magasin de jardinage, cette matière minérale aide à l’enrichissement du sol. Elle contribue également à sa structure en le rendant plus compact et souple. Couplez le terreautage et la scarification pour un résultat parfait. Cela dit, privilégiez les engrais à libération lente. Ce serait très bien si vous pouvez remplacer les granules industriels par du compost. Puis, les résidus de tonte sont aussi des fertilisants.

Le désherbage devrait se faire régulièrement

Bien que le gazon soit composé d’herbes, vous devriez toujours enlever les « mauvaises herbes ». Éliminez les plantes parasites qui s’immiscent dans le tapis végétal. Ces nuisibles apportent un lot de maladies phytologiques avec elles. Programmer un désherbage au début du printemps. Une autre session devrait aussi être prévue à la fin de l’automne. Concrètement, vous devez déraciner manuellement les espèces qui poussent dans la pelouse. S’il y a une grande surface à faire, pensez à recourir aux services d’une entreprise de jardinage à Charleroi. Sachez que l’utilisation d’herbicide est interdite pour les particuliers. Les professionnels emploient des produits de biocontrôle autorisés.

L’arrosage constitue un point clé

Quand il ne pleut pas, vous devriez arroser assez régulièrement votre pelouse sans trop en faire. Notez que ce tapis végétal n’a pas besoin d’une grande quantité d’eau, surtout si cette dernière contient beaucoup de chlore. De nombreuses variétés d’herbe n’apprécient pas être mouillées trop souvent non plus. Cela leur donne de belles feuilles au détriment des racines. Cependant, il faut davantage encourager les plantes à puiser dans l’humidité du sol. L’arrosage devrait se faire dans la fraîcheur crépusculaire. La pelouse sera resplendissante au matin. Privilégiez l’aspersion par gouttelettes à une trombe d’eau. Il faut réhydrater le gazon, mais surtout rendre la terre moins dure pour favoriser l’enracinement. Le jaunissement partiel peut indiquer qu’une zone n’a pas été suffisamment arrosée.

Prendre la tonte de la pelouse au sérieux

Que ce soit avec un équipement électrique, à moteur thermique ou à l’aide d’une cisaille manuelle, la tonte devrait se faire aussi régulièrement que possible. Tenez compte de la vitesse à laquelle votre pelouse pousse. Calibrée à la bonne hauteur, la coupe contribue à l’élimination des mauvaises herbes. Elle favorise également le taillage. Une tige tonte peut occasionner deux bourgeons. Le gazon devient de plus en plus dense au fil des années. Puis, il arrive aussi qu’il meure en totalité ou partiellement. Dans les deux situations, vous pouvez toujours faire un remplacement. Diverses techniques existent. Il suffit parfois d’épandre des graines. Le garnissage d’une zone endommagée par des carrés achetés auprès d’une jardinière peut s’envisager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut